Dauphins et plages incroyables : Shark bay & François Péron

Jeudi 29 mai est dédié à un peu de route. On ne se lève pas tôt, les nanas se chargent de lever le camp et tout, pendant que les mecs profitent de leur petit-déjeuner. Fait. Je ne relate que les faits.

On prend la direction de Carnarvon. Rien de bien spécial en route. On arrive là-bas et en fait on découvre qu’on vient de rater un superbe spot de plongée PMT (à 75 km de là)… décidément !

Bref, on parcourt tous les kilomètres qui nous séparent de Carnarvon.

Mis à part la jetée d’un mile de long, il n’y a pas grand-chose à voir ici. On a fait notre meilleur déjeuner à Carnarvon en revanche. Sandwich salami (à bas le thon!) légumes sur la plage abandonnée avec les oiseaux et de la bonne musique. Aussi simple que ça.

WHV 2014_ Broome to Perth (272)

On reprend la route pour nous rendre à Denham. C’est sur une péninsule de Shark Bay.

IMG_3437

On roule…

WHV 2014_ Broome to Perth (273)

WHV 2014_ Broome to Perth (276)

WHV 2014_ Broome to Perth (275)

WHV 2014_ Broome to Perth (274)

IMG_3317

WHV 2014_ Broome to Perth (288)

WHV 2014_ Broome to Perth (277)

WHV 2014_ Broome to Perth (285)

WHV 2014_ Broome to Perth (283)

WHV 2014_ Broome to Perth (281)

WHV 2014_ Broome to Perth (279)

WHV 2014_ Broome to Perth (280)

WHV 2014_ Broome to Perth (287)

Michael découvre la force de sa barbe…

WHV 2014_ Broome to Perth (286)

On roule et la nuit tombe. On s’arrête au Havre Hamelin (Hamelin Pool en anglais) où l’on peut observer des stromatolithes. « Observer » dans ce cas est encore une notion floue je l’avoue 1.

WHV 2014_ Broome to Perth (294)

IMG_7299

Hamelin pool

Il faut qu’on trouve notre camping gratuit. On aurait pu aller plus loin, mais le spot n’étant pas sécurisé à 100% (c’est-à-dire pas entièrement autorisé), avec un gros risque d’amende puisqu’on se rapproche de tous les lieux payants). On s’arrête donc là.

Et qu’est-ce qu’on y trouve ? Trois italiens enlisés dans le sable.

WHV 2014_ Broome to Perth (289)

A la différence de nous, ils n’avaient pas un 4×4 et se sont aventurés sur un petit chemin pas franchement fait pour les voitures normales. Je ne sais même pas quelle idée leur a traversé l’esprit quand ils se sont embarqués là-dedans. Enfin bref, on les a sauvés en les tractant avec le treuil du 4×4. Ils étaient contents, mais n’ont pas montré autant d’enthousiasme que nous lorsqu’on a été libérés… Bizarre puisque si on n’était pas venus, ils auraient pu rester là pendant quelques jours… oui, l’espace camping était très abandonné.
Ce soir c’est festin : riz et poulet rôti, bananes au chocolat et chamallow fondus ! Ca change ! 🙂
Pour la première fois du voyage, on apprécie tous le feu et discutons et se marrons… Puis est venu le temps de tout ranger pour le lendemain et se coucher.

Vendredi 30 mai. Plus que deux jours sur la route avant d’arriver à Perth. Nous nous sommes levés à 5h45 pour prendre la route en direction de Monkey Mia.

Le soleil est hyper bas puisqu'il se lève, très gênant

Le soleil est hyper bas puisqu’il se lève, très gênant

On doit y être à 7h45 pour nourrir les dauphins.

Cette phrase en impose d’elle-même. Monkey Mia est un centre touristique privé où on peut assister aux repas des dauphins. On ne nous en a pas dit que du bien. Le fait que ce ne soit pas une ville mais un resort ne nous enchante pas non plus. On s’y rend parce qu’on se dit que voir des dauphins ça peut être cool.

Et en fait, c’est carrément génial. Même si on est hyper nombreux et serrés comme des sardines (…)

WHV 2014_ Broome to Perth (315)

et bien que je n’ai pas nourri un dauphin, le fait de le voir de si près -moins de 3m- c’est un rêve de gamine qui se réalise. Et dire que je voulais devenir delphinologue… mais c’est quoi ce truc qu’ont les filles avec les dauphins ?!? haha

Dolphin Monkey Mia

Dolphins Monkey Mia 2

WHV 2014_ Broome to Perth (326)

WHV 2014_ Broome to Perth (328)

WHV 2014_ Broome to Perth (343)

IMG_7328

IMG_7306

Après cette intéressante séquence émotion, on reprend la route pour Denham.

WHV 2014_ Broome to Perth (310)

Petite ville de pêcheur sur l’océan indien, Denham n’a pas grand-chose à offrir à part une petite retraite tranquille au bord de l’eau et un peu d’humour dans ses cafés.

WHV 2014_ Broome to Perth (312)

« La vie est courte – souriez tant que vous avez des dents »

WHV 2014_ Broome to Perth (313)

« C’est seulement quand un moustique se pose sur vos testicules que vous réalisez qu’il y a toujours une manière de résoudre ses problèmes sans user de sa force »

Mais les prix doivent être hallucinants je pense étant donné la cote touristique de la région !

WHV 2014_ Broome to Perth (314)

On fait une pause essence et on se rend finalement au parc national François Péron.

Ce parc est un vrai coup de cœur pour moi. Explications… avant l’entrée, on peut apercevoir sur la route le petit lagon. Il est magnifique, les couleurs sont exotiquement séduisantes. Du bleu turquoise, du blanc et des arbustes partout.
Beaucoup de personnes parlent de Shark Bay, il faut absolument s’y rendre, mais il faut s’y rendre dans le bon sens. Je veux dire Perth – Broome. Car si vous arrivez dans le sens inverse, les hôtesses du centre de Carnarvon ne connaissent pas le sud…

On a un peu halluciné de la qualité des informations données dans les points d’informations touristiques d’Australie occidentale. A s’en arracher les cheveux.

WHV 2014_ Broome to Perth (345)

Ceci est un bilby ou bandicoot lapin

Bref, du coup, on ne sait pas trop quoi voir à Shark bay mis à part Monkey Mia qui représente un détour de 260km juste pour ça pour les détenteurs de voiture normale. Car il faut effectivement un 4×4 pour se rendre à François Péron.

La « route » du parc national est une seule voie, de sable, qui fait environ 44 km jusqu’au Cap Péron. On a réussi à atteindre une petite moyenne de 55km/h. Comme ça, ça n’a l’air de rien, mais c’est parce que vous n’avez jamais expérimenté ça. La voie est tellement étroite qu’un seul véhicule peut y passer, il faut donc s’arrêter de temps en temps sur les espaces prévus à cet effet sur les côtés pour laisser passer les voitures. La voie est entourée par des hauts arbustes et est parfois aussi cabossée qu’un grand huit. On s’est retrouvés à se taper le cul plusieurs fois ! C’est un vrai sport en fait !

La station de compression a l’entrée nous permet de dégonfler les pneus assez rapidement 2.

WHV 2014_ Broome to Perth (335)

WHV 2014_ Broome to Perth (336)

Ca n’apparaît pas sur les photos, mais il y a un outil de mesure de la pression. On a voulu faire plus vite avec Justine.

La route est incroyable. Elle est toute rouge et serpente au milieu d’un océan d’arbustes. Arrivés au cap, nous sommes sous le charme. Les rochers sont rouges, la plage est blanche et l’eau turquoise avec un ciel bleu. Je n’ai jamais vu ça de ma vie, et je ne pense pas revoir ça de si tôt. C’est incroyablement magnifique.

WHV 2014_ Broome to Perth (354)

WHV 2014_ Broome to Perth (361)

WHV 2014_ Broome to Perth (363)

WHV 2014_ Broome to Perth (365)

WHV 2014_ Broome to Perth (367)

WHV 2014_ Broome to Perth (368)

WHV 2014_ Broome to Perth (375)

WHV 2014_ Broome to Perth (352)

IMG_3444

Un dauphin nous rend même une visite. De loin, mais quand même ! Il y a une petite partie de plage où tous les cormorans du cap jouent ensemble. Je n’en jamais vu autant ! Il y a un petit chemin (qu’on ne fait pas car on peut rouler jusqu’à la destination) qui s’appelle Wanamalu qui se rend à l’autre partie du cap. Wanamalu est en fait un nom aborigène pour cormoran. Ca a tout son sens lorsqu’on voit les centaines d’entre eux sur la plage.

François Péron top coast

On se rend donc ensuite à Skipjack Point où se trouve une plateforme pour observer la faune marine. Je rêve de voir des raies, je trouve ça majestueux. On a aussi l’espoir de voir des dugongs. Cet animal me fait trop marrer.

WHV 2014_ Broome to Perth (379)

WHV 2014_ Broome to Perth (385)

WHV 2014_ Broome to Perth (380)

On passe quelques minutes à observer en attendant d’apercevoir quelque chose… sans gros succès. Finalement, quelque chose qui bouge attire mon attention. Ce sont trois tâches noires dans l’eau, au loin, très loin. Ca bouge trop vite pour un monceau d’algues, mais trop lentement pour des dauphins. Franz, me dit « ben non, c’est rien, ce sont des algues, c’est bon » et se barre. Tant mieux. Il est un peu trop sûr de lui ce petit parfois… lol

Patience et longueur de temps font mieux que force ni que rage… ce sont trois raies. Elles sont trop belles. Je ne peux pas voir grand-chose car mon objectif d’appareil photo n’est pas assez puissant et je n’ai pas de jumelles, mais rien que ça, ça me plaît beaucoup. Elles se dirigent vers l’autre plateforme. J’appelle les autres pour qu’ils puissent en profiter. On les suivra pendant quelques dizaines de minutes sous un vent très frais. Finalement, l’une d’entre elle finira par sauter de l’eau.

Broome to Perth2

Oui, les raies sont des poissons sauteurs. J’ai appris quelque chose. Le pire c’est qu’elles peuvent peser jusqu’à 2 tonnes ! Imaginez une raie de 2 tonnes… punaise l’engin ! Et au barbecue, ça se passe comment? 🙂

Je retourne à l’autre point de vue, et cette fois-ci, j’aperçois un banc de poissons. Ah-ha. Ca, ça peut attirer les dauphins ! Youhou ! On les observe pendant quelques minutes : c’est assez impressionnant à voir. Ils scintillent. Ils ressemblent à un ballet. Certains sautent hors de l’eau. La forme de leur banc évolue avec le courant. C’est vraiment chouette.

Broome to Perth1

IMG_7369

IMG_7367

Finalement, j’aperçois encore d’autres tâches noires s’approcher… cette fois ce sont neuf raies !

IMG_7374

IMG_7371

Décidément, c’est notre fête ! Autre truc chouette c’est que Justine a pu voir sa tortue ! Comme elle l’a manqué l’autre jour dans l’eau à Ningaloo reef, elle était dégoûtée. Madame ne restera pas franchement longtemps avec nous, mais c’est déjà ça de pouvoir l’apercevoir !

WHV 2014_ Broome to Perth (389)

WHV 2014_ Broome to Perth (377)

Les Australiens ont TOUJOURS un barbie (barbecue) dans le coin!

On reprend la route pour nous rendre à Bottle bay afin de déjeuner et ensuite Gregories et South Gregories. Ces plages sont hallucinantes de beauté. Vraiment, ce mélange de couleur ne paraît pas naturel du tout, alors qu’on ne peut pas faire plus authentique que ça !

Beaucoup de gens disent que la côté Ouest australienne n’a pas la notoriété qu’elle mérite, car elle est au moins aussi belle que la côté est, mais peu de monde s’y rend3. Je n’ai pas encore visité la côté Est, mais je peux déjà dire que l’Ouest me plaît énormément. Il y a tellement de paysages à voir, si différents, uniques et inoubliables.

On finira par faire un petit plongeon à Gregories. La plage est très belle et très abandonnée. Les trois mecs qui étaient là à notre arrivée finissent par partir. Au loin, on aperçoit une partie très rouge de falaise qui contraste fortement avec le blanc de la plage. La marée est basse, ce qui ne nous laisse pas d’opportunité de PMT. En revanche, cela révèle de nombreux petits rochers où les mouettes se posent pour se relaxer… J’adore (la vue, pas les mouettes) 4!

Beach François Péron

WHV 2014_ Broome to Perth (378)

WHV 2014_ Broome to Perth (393)

WHV 2014_ Broome to Perth (400)

Le seul inconvénient lorsqu’on décide de faire trempette et de profiter de la fraîcheur de l’eau en n’allant pas au large, c’est qu’on remplit les stocks de sable dans le maillot… sans possibilité de se doucher bien entendu ! Je ne suis plus à ça près.

Ca me fait penser qu’on s’est bien marrés quand Franz a été choisi le matin pour nourrir le dauphin, car son sweat est tellement dégueulasse, il disait « non mais franchement, qui aurait cru qu’ils pourraient me choisir avec un truc aussi dégueu » ? La volontaire française l’avait choisi « iou, ouiz ze grine euh… (mimant un sweatshirt) ». Bref.

On finira par se rendre à un autre point d’intérêt sur la côté est du parc. Michael se fera plaisir sur la plage de sable (je suis bien soulagée de voir quelqu’un au cas où on s’enlise encore…). Lol

En rentrant, il nous propose de conduire… énorme ! Il aura roulé tout le long et nous propose de conduire son bijou au milieu d’un parc national, sur le sable… trop cool !

Je me lance la première.

IMG_7332

C’est impressionnant comme le sable t’emporte où il veut en fait. Il nous explique qu’il ne faut pas mettre les pouces dans l’intérieur du volant, car en cas d’à-coup, ça peut te fracturer le pouce. Je fais donc ainsi. C’est super chouette. Ca me rappelle la session de rallye que j’ai pu faire grâce en France à mes collègues. J’adore. En revanche, il faut aller assez vite et comme je n’ai pas trop envie de foutre son 4×4 dans le décor, je passe le volant à Franz.

Lui n’a peur de rien, c’est un mec j’ai envie de dire 🙂 Il roule plutôt bien, mais je dois avouer que je suis soulagée qu’il ne roule pas plus souvent… on aurait peut-être pas fait toute cette route ! lol

François Péron road

Je reprends le volant et suis un peu plus à l’aise. Je comprends mieux comment réagir aux bosses. Oui, on se retrouve parfois très balottés à sauter sur nos sièges. Seuls ceux qui l’ont vécu peuvent l’imaginer. C’est très drôle.

Le soleil commence à se coucher et à être très bas, ce qui est très gênant. Il y a certains endroits où tu ne vois pas les virages tellement le soleil est aveuglant et les arbustes ombrent les aspérités de la route. On arrive pile poil au grand lagon pour le coucher de soleil. Je suis trop contente d’avoir fait cette expérience !

IMG_3558

IMG_7380

Le grand lagon n’est pas aussi impressionnant que les autres endroits, je pense que l’heure à laquelle nous nous y sommes rendus n’aidait pas. Le soleil peut être un allié, mais devient rapidement un ennemi des photographes et autres voyageurs.

WHV 2014_ Broome to Perth (405)

On retourne au point de départ, on regonfle les pneus et on se rend à Denham pour trouver de l’eau… qu’on ne trouvera pas. On part finalement pour aller dormir. Le site qu’on a trouvé est extrêmement loin. Très, très loin. Je m’endors facilement alors que je scannais la route pour aider Michael au cas où. Franz et Justine sont tombés dans les bras de Morphée il y a belle lurette. On arrive au campement vers 21h. Exténuée, je ne peux même pas dîner à part une pomme. Je vais me coucher directement, avec ces satanés chats qui ne cessent de miauler. Bonne nuit les petits.


Putain ça caille cette nuit. Pas de doute, on va vers le Sud.

Ces deux jours représentent environ 1000 kilomètres de route.

PS: les informations sur la carte Google ne sont que des indications kilométriques et de temps approximatives, n’en tenez pas compte.


  1. deux mois plus tard, je ne suis toujours pas sûre de les avoir observer ces trucs! haha Je ne suis pas une scientifique, c’est clair! 
  2. lorsqu’on conduit un 4×4 sur le sable, il faut dégonfler les pneus pour plus d’adhérence au sol. Le poids ainsi réparti permet à la voiture de mieux avancer et de ne pas s‘enliser… 
  3. je conçoit bien que lorsqu’on n’a pas un an devant soi pour visiter mais uniquement trois semaines, on priorise… par la côte Est, le plus vu. 
  4. en 2006, dans les Cornouailles en Angleterre, j’étais installée sur le port pour savourer mon fish and chips. Tout d’un coup, je suis envahie par les mouettes qui me frappent avec leurs ailes pour me voler mon fish and chips. Je me suis sentie misérable ce jour-là. 
Publicités