Vintage 2014 chez Rob

Il était une fois une wwoofeuse un peu toquée qui demanda à ses hôtes de la réveiller si les vendangeurs venaient faire leur boulot dans le vignoble d’à côté -Rob, le cousin d’Humphrey. Ses hôtes ne l’ayant pas réveillée la première fois, la wwoofeuse insista.

Et ce fut bataille gagnée. Humphrey me réveilla. Il était une fois une wwoofeuse qui se fut réveillée par ses hôtes à 04:05 du matin pour aller prendre des photos des vendangeurs.

Cette première fois sera inoubliable. La tête dans les baskets, on enfile ses habits de travail sur son pyjus et on enfile ses chaussures de sécurité, on prend la lampe torche… ah oui, l’appareil et le second objectif et le trépied.

Il est très tôt et il fait nuit…

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (1)Genre vraiment nuit. On peut même halluciner devant la voie lactée…

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (3)J’essaye tant bien que mal de prendre des photos…

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (2)

Flouté stylé

Puis je monte sur l’échelle en me disant que ce sera mieux. Ca ne caille pas trop là-haut… Mais punaise, on y voit que dalle! Les différences de lumière entre la lampe frontale et l’écran et la noirceur de la nuit… un peu trop dur à gérer pour mes petits yeux à 04:15!

Je déplace l’échelle au milieu du chemin. J’essaie tant bien que mal d’utiliser le trépied… c’est pas fait pour ça les échelles! (Avis aux ingénieurs!) Et puis, je redescends de l’échelle, et je pars me balader…

Normal, il est 04:30, la fille elle part se balader dans les vignobles avec des machines qui font à peu près trois fois sa hauteur et qui peuvent te dézinguer la tête en deux coups de cuillères à pot… Vis ma vie de wwoofeuse.

Et je tombe sur d’autres machines…

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (3b) 5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (4)

C’est vraiment chaud à gérer la lumière.

Finalement, j’entends la machine revenir, je me dis « cette fois c’est la bonne »…

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (5)Plutôt pas mal.

L’autre est assez marrante… 5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (6)Et les machines pointent le bout de leur nez!

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (8)5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (9)Et là, c’est le drame: elles se dirigent non seulement vers moi, mais aussi vers l’échelle qui est restée en plein milieu du chemin! 05:00 Courir vers l’échelle! lol

Puis, Rob, le cousin d’Humphrey, propriétaire des vignes, vient me parler et me propose de monter sur la machine à vendanger [^1]. 5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (10)Je pense que je n’ai jamais autant ouvert grand les yeux que là! « Oh yeah, sure! » Je m’apprête à passer plus d’une heure et demie avec les mecs sur la machine, à les observer et à tenter de prendre des photos.

Jason, alias « J » (prononcé Jay), veille à ce que les raisins puissent proprement s’évacuer sur le tapis roulant. C’est donc lui qui ira dégager les tubes en-dessous de la machine. Je comprends mieux en le regardant faire pourquoi il garde sa capuche…

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (16) 5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (14)

Ce n’est pas qu’une question de style! lol (photos prises de la plateforme du haut) Vu comme la machine est collante rien qu’en étant en haut, je n’ose imaginer en étant en bas… Métier pas facile, d’autant plus qu’il fait quand même assez froid (environ 12-14°C). Il doit aussi mettre des sulfites sur le tapis roulant pour éviter que ça ne tourne au vinaigre… lol

« J » a une voix de rocker des années 70 qui aurait trop abusé de la clope. J’avoue avoir un peu du mal à le comprendre avec le bruit de la machine et sa voix. Ca tombe bien, on n’est pas là pour philosopher.

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (13b)Gary c’est le conducteur. Il est aux commandes de cette machine depuis la veille 19:00. Il enchaîne les cafés et les clopes. Il doit entres autres s’assurer qu’il aille bien droit sur la ligne de vigne, faire des manoeuvre pour réussir à s’aligner sur chaque fin de ligne (avec une visibilité à peu près égale à zéro avec la nuit et la taille de sa machine). Pour cela, il parle avec ses collègues en talkie walkie.5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (17)

Sa cabine est assez confortable. Bien qu’on se caille dehors, lui se prend toute la chaleur du moteur qui se trouve à l’avant. Je n’ose imaginer s’ils vendangent par 30°C… Il va aussi aider « J » à dégager les tapis pour que le raisin puisse aller dans le tracteur voisin.

Pour ceux qui ne sont jamais montés sur une telle machine, tenter de prendre une photo de bonne qualité revient à peu près à s’asseoir sur une machine à laver dans une laverie en pleine phase d’essorage et de tenter de dessiner une ligne droite sans règle: ça vibre grave.

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (13) 5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (12)

Ca s’explique car la machine passe en fait au-dessus des lignes de vigne et sécate, voire broie tout ce qu’il y a en-dessous et par des mécanismes de tapis, elle envoie les grapes et pas mal d’autres trucs sur un tapis qui les dirige vers un tracteur dans la ligne d’à côté. Le reste broyé est soufflé derrière la machine… Vive la cueillette à la main! Gary, à qui je demande « tu bois du vin », me regarde en se marrant et me répond « une fois que t’as vu ça, t’en bois plus ».

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (21) 5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (17b)

Je dois être trop française pour arrêter.

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (18)

Le jour commence à pointer le bout de son nez. En parlant de boire, « est-ce que quelqu’un pourrait m’apporter une tasse de thé? » lol

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (20) 5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (22)

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (24)

Il est 6.45 lorsque je descends de la machine. Il est temps d’aller cuisiner des crêpes pour mes hôtes. Et de boire un café pour tenir la journée! Deux petites dernières pour la route…

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (26)

5_ FGF_Vintage 2014 Robs vineyard (25)

[^1]: harvester en anglais

Publicités