On m’avait dit qu’il faisait chaud…

…on ne m’avait pas menti. Mais à ce point là?

J’accumule trois vagues de chaleur en un peu plus d’un mois… record battu. Les arbres ont soif, nous aussi. Cueillir les oranges sous une chaleur comme ça est assez éprouvant. Du coup, comment fait-on?

7h: tout le monde sur le pont, on se prépare! « Eh mais euh mon thé, non? »
7h15: tout le monde sur les échelles et sous les arbres.
9h: petit-déjeuner enfin bien mérité
9h30: retour à la chaleur
12h: on souffle et on attaque une autre tâche à l’ombre. La chaleur est toujours là, mais moins oppressante.

Comment fait-on pour survivre à de telles chaleurs? On s’hydrate, on se protège du soleil (chapeau, manches longues, pantalons longs) et on boit encore plus d’eau. De l’eau! Pastis free!!

Mais bizarrement, on s’y fait à ces vagues de chaleur. Et quand la température « tombe » et qu’on passe à 24°C, on se dit « ah là là, on va cailler ». Et franchement, on caille! lol

J’ai appris à faire avec. Mes hôtes n’ont pas la climatisation, mais on se sert de ventilateurs et de leurs ventilateurs aux plafond, on aère pendant la nuit… bref, comme au bon vieux temps! Et ça n’est pas plus mal.

Fais trop chaud pour travailler! Renmark, SA, 43°C

Fais trop chaud pour travailler! Renmark, SA, 43°C

Publicités